dimanche 17 août 2008

LA BELLE PROVINCE - QUÉBEC 70


Tu cherches une sélection musicale pour le camping, pour écouter sur ta radio à batteries. Voici pour toi la dixième d'une série de jolies compilations thématiques à collectionner. Les pièces, puisées à même le grand pool du Top100™, ne sont que des valeurs sûres, et l'assemblage et la programmation est faite avec un souci du détail et l'espoir de te faire découvrir des paysages et assemblages sonores originaux.

Top100™[10] - LA BELLE PROVINCE - QUÉBEC 70, c'est la musique du peuple québécois au moment de son affirmation nationale, entre les événements d'Octobre '70 et l'échec du référendum pour le camp souverainiste en mai 1980. Dans les rues de la province, chez les artistes, et dans les grands rassemblements, régnait une certaine euphorie nationaliste, avec comme bruit de fond le mouvement de deux solitudes. Après la Révolution Tranquille, la découverte du globe lors d'Expo '67, les mesures de guerre dans les rues de Montréal et de la province, les canadiens-français, maintenant Québécois se croient capables de grands projets, s'excitent et se croient tout permis. Ils rêvent d'un pays à eux. Et comme avant, ils chantent.

Pris inconsciemment dans une sensation de flottement due au confort de l'attente passive d'un monde idéal, cette fois, on chante le rêve, et l'extase qui y est reliée. CÉGEPiens, artistes, anciens chansonniers, ou petits travailleurs, les musiciens de cette décennie font une chanson moins rigide et définitivement plus éclatée que leurs prédécesseurs. Les textes s'urbanisent et se joualisent, ils sont rêveurs, nostalgiques, mythologiques, à la gloire ou non du travailleur, de l'imagination, de la forêt et de l'agriculture, ou montrent la difficulté des relations interpersonnelles. La musique emprunte au folk et au rock britannique et américain, au rhythm'n'blues, à la musique traditionnelle irlandaise, et aux musiques de la Nouvelle-Orléans, caribéennes ou du Brésil : dixie, reggae, mambo, bossa-nova. Derrière la richesse de cette musique trop grosse et trop belle pour être vraie, la désillusion était déjà annoncée, et l'individualisme était à venir, mais une fierté et une identité s'actualisait et quelque chose était né : un peuple, voire même une petite civilisation, avec ses paradoxes, son imagination, son sens du jeu et enfin une histoire et une existence à raconter. Et puis la certitude qu'il restera encore "la politique", les "soirs de hockey", "la terre des hommes" et "la chaleur du métro".

P.S. Tout est prêt et masterisé pour toi. Une fois que tu as téléchargé le fichier, et que tu l'as décompressé, il est suggéré que tu le mettes sur un CD, ou dans un même dossier sur ton pod, et que tu ne mettes pas de gap entre les chansons.


Top100™[10] - LA BELLE PROVINCE - QUÉBEC 70
compilation prête à graver
(fichier zip, 95.49Mb)

01 - Robert Charlebois - Mon pays
02 - Jean-Pierre Ferland - La route 11
03 - Robert Charlebois - Fu Man Chu
04 - Harmonium - Harmonium
05 - Beau Dommage - Le pic-bois
06 - Harmonium - Dixie
07 - Raoûl Duguay - La bittt à Tibi
08 - Plume Latraverse - Charlow's Boogie
09 - Jim et Bertrand - J'savais pas à quoi m'attendre
10 - Garolou - La complainte du maréchal Biron
11 - Cassonade - En claquant la porte
12 - Fiori-Séguin - Viens danser
13 - Corbeau - L'agriculture
14 - Kate & Anna MacGarrigle - Complainte pour Ste-Catherine

Compilé par Jos F. Beaudoin

1 commentaire(s):

Dan D a dit…

Bravo!!

J'suis surpris de pas voir Robert Paquette par contre :)