vendredi 15 août 2008

Rapporte-moi pas au magasin


back cover - Lapalme - 2001 - La Tribu
illustration: Martin Bureau


Ça a commencé hier soir, dans la ville aux 400 ans. J'suis allé voir Le Moulin à Images de Robert Lepage. Ça m'a pas mal touché, c'est beau en tabarnac. Lepage, vers la fin du show, rend hommage aux grands artistes de Québec. Parmi ceux-ci, Martin Bureau, qui en est un sale, artiste. C'est lui qui a fait, entre autres, les peintures pour les pochettes de Fred Fortin (Le plancher des vaches, 2000 - Planter le Décor, 2004). Nigr99tzky en avait déjà parlé ici. En plus, j'connais quelqu'un qui le connaît, faque tsé.
Donc, dans le tableau dédié à Bureau, on voit, parmi plein d'affaires, la pochette de Planter le décor et... le back cover (si ma mémoire est bonne) de l'album éponyme de Lapalme: Martin Lapalme a sorti un record en 2001 (Lapalme), puis un autre en 2005 (Musique Rock). C'est pas à tout casser, mais pas vilain. Aux dernières nouvelles, il accompagnait Charlebois en tournée à titre de guitariste. Il ne passera pas à l'histoire, j'en ai bien peur.
Sauf que pour moi, oui. Il a composé une chanson qui, à mon humble avis, mérite une place dans le top... au moins 20, de la chanson québécoise. J'ai eu Carole dans la tête toute la journée d'aujourd'hui sur la 20.* J'avais presque oublié cette pièce qui fait dresser le peu de poil que j'ai sur le corps. J'aime bien la ressortir dans mes moments de petite noirceur. J'aurais aimé écrire cette chanson, j'aimerais aussi la penser, pour vrai. J'te la donne Billy.

*J'avais aussi Un Incident à Bois-des-Filion dans la tête, mais ça aurait été long à loader.

Carole - Lapalme



5 commentaire(s):

Nigr99tzkY a dit…

le téléchargement ne répond plus...

Nigr99tzkY a dit…

je vous conseille aussi cet excellent livre:Martin Bureau, Écran-Époque

LaGrange a dit…

Je pense avoir corrigé la patente.

Nigr99tzkY a dit…

bingo!

Aubry a dit…

Bien d'accord! Carole m'est revenue en tête lundi passé, après des années d'oubli, d'autres bloggeurs m'ont rappelé que c'était une toune de Martin Lapalme. Pas tuable comme "hit".